Stage d'équitation éthologique et passage des Savoirs


Il y a quelques jours j'ai participé à un stage d'équitation éthologique animé par Pauline Rives. En y repensant je me suis dis que je pourrais vous raconter tout ça (histoire de vous donnez envie !). Il était possible de passer les Savoirs 1 et 2 (un peu comme des Galops) à l'issue des deux journées.

Premier jour : les bases d'un travail solide

Début du stage prévu pour 9h mais Pauline nous a accueilli aux écuries Sir'C un peu plus tôt pour qu'on puisse commencer à faire connaissance. Le passage des Savoirs nécessite de passer une partie pratique et une partie théorique, nous avons donc commencé avec les bases : besoins du cheval, monde sensoriel, théories de l'apprentissage, ... Puis nous sommes passées à la pratique !

Un nouveau compagnon

J'y suis allée sans cheval  : Berkeim étant très loin du lieu de stage et Thémis étant au repos à cause d'une inflammation du tendon. Du coup j'ai fait tout le stage avec Évasion, une ponette de club de 6 ans que je ne connaissais absolument pas. J'ai tout de suite compris qu'elle était plutôt joueuse et curieuse.

Lors de cette matinée je lui ai appris (ou rappelé) à céder à une pression tactile sans chercher à aller contre. L'objectif était d'avoir un cheval qui réponde à une demande sur le licol (cession vers le bas et reculé) ou à une demande sur le reste du corps (déplacement des hanches et des épaules).

Ici je demande à Evasion de céder à une pression du licol vers le bas.
Un joli déplacement des hanches
Pauline a aussi insisté sur le fait de montrer au cheval qu'il peut être bien et en sécurité sans être collé à nous, j'ai donc répété cet exercice souvent avec Évasion qui aime beaucoup les grattouilles !
Après 1h30 de travail en carrière j'ai remis la miss au pré pour qu'elle se repose un peu.

Du statique vers le mouvement

Le matin nous avions travaillé uniquement avec notre corps, le licol et la longe. Nous avons donc introduit le stick avec des exercices de désensibilisation (habituation). Évasion était un peu moins à l'aise avec cet outil donc on a pris beaucoup de temps pour répéter.

Révision des exercices vus le matin

Nous avons repris les exercices du matin qui visaient à déplacer les hanches (puis les épaule) mais à distance cette fois en utilisant le stick. Et là j'ai eu droit à quelques réactions un peu vives. Évasion montait très vite en émotion quand j'approchais le stick de ses postérieurs, elle a plusieurs fois envoyé le pied. C'était compliqué à gérer parce que cette réaction était due à un manque de compréhension : je demandais, elle essayait des choses mais comme je continuais à demander ça la stressait. Pauline est venue nous donner un coup de main, on a fait des pauses pour laisser la pression retomber et on a repris en douceur.
Les autres cavaliers ont travaillé l'envoyé sur le cercle et les déplacements latéraux mais vu l'état émotionnel d'Évasion j'ai préféré ne pas compliquer les choses. On a poursuivit notre travail tranquillement.

A la fin de la journée j'étais contente même si nous n'avions pas réalisé tous les exercices. Pauline m'a proposé de changer de cheval pour la seconde journée puisque passer le savoir 2 risquait d'être difficile avec ma petite baie.

Deuxième journée : la nuit porte conseil

Comme la veille nous avons commencé la journée avec un point théorie : comportements naturels du cheval en troupeau, personnalité et tempérament, ... Puis nous nous sommes dirigées vers la carrière. Finalement j'ai choisi de continuer avec Évasion puisque je trouvais intéressant de voir sa progression sur les deux jours.

Vérification des acquis pour aller plus loin

Dans un premier temps nous avons vérifié que tout le travail réalisé précédemment n'avais pas disparu durant la nuit. J'ai repris un petit moment pour faire de la désensibilisation avec le stick et la cordelette avec toujours quelques incompréhensions mais un niveau de stress bien moins élevé. On a pu passer ensuite à la désensibilisation avec un sac qui s'est relativement bien passée.


Après tout ça nous sommes passées au travail sur le cercle, au pas dans un premier temps et aux deux mains. Pour finir la matinée Pauline nous a installé des embuches type passage étroit à aborder après avoir envoyé notre cheval sur son cercle. Là dessus aucun problème pour Évasion qui n'en avait pas du tout peur (je pense qu'en étant cheval de club elle devait avoir l'habitude).

Plus de précision et situations différentes

Après la pause (bien méritée) du midi nous avons repris avec les exercices vu le matin même. Avant de commencer j'en ai profité pour refaire un peu de désensibilisation au stick histoire d'attaquer sereinement.

On a repris le travail sur le cercle : envoyer avec plus de précision et dans le calme puis demander des arrêts sans désengager les hanches. Là encore on a rencontré quelques difficultés puisqu'Évasion venait me rejoindre immédiatement après s'être arrêtée. Pauline m'a conseillé de la faire reculé à distance pour qu'elle reprenne sa place loin de moi et petit à petit elle s'arrêtait et gardait l'immobilité. Petit soucis restant : elle me faisait systématiquement face mais comme elle avait déjà fait de gros efforts on n'a pas voulu pousser plus loin.

Faire beaucoup de pauses où je ne demande plus rien à Evasion nous a bien aidé

Après ce travail on a passé de nouvelles embûches : petites barres ou plots à sauter, bâche au sol, ... Là encore pas de soucis pour ma super ponette, elle allait dessus en gardant une attitude décontractée et une allure posée.

Passage de l'examen

Un point super positif : Pauline m'a évalué plus ou moins en continu donc je n'ai eu a lui présenter que quelques exercices.
  • La désensibilisation au stick : la ponette est super détendue mais je reste vigilante vu ses réactions. Pauline me dit qu'elle a bien évolué depuis la veille mais que je dois faire attention à ne pas passer la cordelette au dessus du dos tant que je n'ai pas fait le travail des deux côtés.
  • Le reculé : pas terrible, après avoir fait beaucoup d'envois sur le cercle, le reculé s'est un peu dégradé.
  • Le mené (que j'appelle habituellement stick to me) : pas mal mais je garde ma longe un peu trop longue.
  • Mettre et enlever le licol : j'avoue que je l'enlève un poil à l'arrache sans demander de flexion mais je le remets correctement.
Pour ce qui est de la théorie Pauline m'a interrogé sur des notions que nous avions bien abordées dans le weekend donc pas de difficulté majeure. Et... J'ai officiellement validé mes Savoirs 1 et 2 !

Merci à Evasion d'avoir été mon super binôme et aux écuries Sir'C de me l'avoir laissée pour le weekend !

Vous pouvez retrouver Pauline sur sa page Facebook, elle organise des stages mais peut aussi intervenir sur un format de cours particulier.

Publier un commentaire

0 Commentaires