Les nouvelles technologies comme vecteur de connaissance ?

By Audrey - 31.10.17

Le salon Equita'Lyon est LE rendez-vous incontournable de l'automne pour moi. En préparant ma venue au salon j'ai regardé la liste des exposants. Si l'année dernière on commençait à voir les nouvelles technologies pointer leur nez, cette année elles semblent s'installer pour de bon !


En effet de nombreux entrepreneurs cherchent à allier leur passion du cheval ou de l'équitation avec l'outil merveilleux qu'est la technologie. Les capteurs en tout genre sont de plus en plus présents. Grâce à eux on peut savoir combien de temps on a passé à main gauche dans une reprise, si notre cheval n'a pas trop chaud avec sa couverture ou si son rythme cardiaque est correct sur un parcours. Bref, les nouvelles technologies s'emparent peu à peu de nos prés, carrières et autres manèges.

Si j'ai eu envie de traiter le sujet c'est parce que je pense que cela peut-être une vraie opportunité. Mais je crois surtout que l'outil ne dois jamais se substituer à l’œil expérimenté de l'homme (ou la femme) de cheval. Et pour vous illustrer ça j'ai décidé de piocher 3 entreprises qui misent sur ce secteur en plein essor.

___________________________

EQUISENSE MOTION : pour analyser nos entrainements

Equisense motion est un petit capteur qui permet au cavalier, après sa séance de travail, de contrôler ce qui c'est passé. Le capteur (placé sur la sangle) récolte des informations, comme le nombre de sauts réalisés et leur hauteur ou encore le temps passé à chaque allure.


Il arrive que lorsque l'on travaille un cheval on attrape des automatismes (un travail à main droite plus long que le travail à main gauche).
Par exemple, un cheval de cross aura besoin d'avoir de l'endurance au galop. Savoir combien de temps le cheval a galopé durant une séance est donc une information importante que le capteur enregistre ! Bien sur les données doivent être traitées après la séance. Ce traitement permettra d'affiner et d'ajuster l'entrainement suivant.
Le petit plus du dispositif : une appli mobile qui permet d'accéder aux données rapidement et surtout qui propose des idées d'exercices !
Je crois vraiment que ce genre d'outil est un plus mais qu'évidemment il remplacera jamais l'enseignant (et heureusement !).

___________________________ 

NOWKEY : pour que le cavalier se regarde

Ce projet est encore à un stade de lancement mais je suis convaincue du potentiel ! NowKey utilise l'analyse vidéo pour enrichir les séances de travail. Je sais par expérience qu'on apprend beaucoup en se regardant. C'est d'ailleurs pour ça qu'on place des miroirs dans les manèges. Ils nous permettent de corriger une position de jambe, de voir qu'on manque d'harmonie avec notre cheval ou que ce dernier n'es pas très à l'aise.

L'outil s'adresse aussi bien aux cavaliers autonomes, qui travaillent seuls, qu'aux cavaliers de club. En effet, après un entrainement, l'enseignant peut revenir en vidéo sur ce qui a été fait et pointer les points positifs et les problèmes rencontrés par le cavalier.
J'espère en apprendre plus sur le projet et sur l'outil pendant le salon ! Si c'est le cas, je vous en reparlerai.

___________________________ 

FIZZY HORSE : pour trouver la demi-pension idéale

Le dernière entreprise est un peu différente des deux précédentes. En effet, le concept de Fizzy Horse est de mettre en relation des cavaliers et des propriétaires. La propriétaire renseigne les caractéristiques de son cheval tandis que le cavalier donne ses informations (son niveau, son expérience, ses objectifs etc.).



Si vous avez déjà cherché à prendre un cheval ou à proposer le votre en DP, vous savez quelle galère ça peut être ! Le site permet de faciliter les échanges et les rencontres afin que tout le monde soit gagnant.

  • Share:

You Might Also Like

5 commentaires

  1. Tout comme toi, j'ai hâte d'en apprendre plus au Salon, notamment sur le stand Hippolia ! Il y a aussi le Kavale qui me fait de l’œil, pour surveiller les chevaux au pré (et donc avertir d'une fuite, d'une immobilité...). Comme tu dis, on en saura plus à Equita !
    (et j'aime beaucoup la nouvelle mise en page de ton blog, c'est très agréable !)

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup Lisa !
    Moi aussi j'ai vraiment hâte, il va y avoir de quoi faire à EquitaLyon ! :)

    RépondreSupprimer
  3. le iPoney est de partout c'est sûr ! à voir maintenant qui arrivera à tirer son épingle du jeu en proposant des produits vraiment utiles et pas du simple gadget ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui complètement ! Et puis il faut aussi que les outils soient disponibles à des prix raisonnables pour se démocratiser. Ce qui n'est pas toujours le cas.

      Supprimer
  4. Oh la la , comment j'ai fait pour rater ton article !
    Et pourquoi je tombe dessus aujourd'hui !?
    Merci mille fois pour ces quelques mots qui résument parfaitement qui nous sommes.
    Du coup, as-tu rencontré quelqu'un de notre équipe à Equita ?

    RépondreSupprimer