A la douche !

By Audrey - 7.6.17

L'année dernière, j'avais parlé de ma boîte de pansage spéciale douche sur ma chaîne YouTube (pour en savoir plus, c'est par ici). Cette année j'ai décidé de traiter du sujet de la douche !


Avant de passer à la pratique, un peu de théorie ! La douche à différentes vertus. En plus de rafraîchir le cheval, la pression du jet va agir comme un massage. Cette action va détendre les muscles, raffermir les tendons et favoriser la circulation sanguine. 
Si vous voulez doucher un cheval de club faites attention parce que certains n'aiment pas ça ! Le bruit de l'eau, la sensation des gouttelettes et la différence de température peuvent les effrayer. La douche doit rester un plaisir et un moment de détente avant tout. D'autres chevaux apprécient la douche mais ne supportent pas qu'on leur mouille la tête, il faut donc être attentif et délicat. Si c'est le cas de votre cheval, je vous conseille de simplement le nettoyer avec une éponge et de l'eau claire (sans savon). Ainsi il sera rafraîchit et détendu.
Certains chevaux n'aiment pas recevoir de l'eau sur la tête et les oreilles

La douche peut nécessiter quelques produits particuliers. Nous allons voir dans la suite ce qui est couramment utilisé.

La douche peut se faire avec ou sans shampoing. Personnellement je shampouine assez rarement. Pour bien choisir un shampoing, je conseille d'en prendre un avec un pH neutre. Il en existe beaucoup et certains sont adaptés à une robe en particulier, comme le Magic Purple d'Equibao. Cependant on en trouve aussi qui sont plus universels (comme celui de Fouganza que j'utilise habituellement).
Finalement, un fois la robe propre, les crins peuvent être un peu plus compliqués à décrasser. Le plus simple est de mettre de l'eau dans un seau (un demi seau suffit en général), d'y ajouter un peu de shampoing et de plonger les crins dedans. Il faut encore frotter un peu, rincer et essorer ! Ça fonctionne très bien pour la queue par contre c'est un peu plus fastidieux pour la crinière...
Après la douche on peut passer le couteau de chaleur sur les parties charnues (les même que celles sur lesquelles on passe l'étrille). On peut également sécher les membres avec une serviette. Il faut veiller à ce que l'eau ne reste pas au niveau du paturon, au risque de voir apparaître gale de boue et crevasses.

Une fois remis au prés, le cheval risque bien de se rouler et d'être encore plus sale qu'avant... Mais il est détendu !

  • Share:

You Might Also Like

2 commentaires

  1. Ils adorent TOUS se rouler après la douche, je crois bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois aussi ! Ca doit leur permettre de sécher plus vite sans doute ^^

      Supprimer