Parlons licence fédérale !


Au cours de plusieurs discussions avec des cavaliers de niveaux différents et ayant des attentes différentes quant à leur pratique de l'équitation, je me suis rendue compte qu'il y avait comme un flou autour de la fameuse licence fédérale. Cet article est l'occasion de faire le point !


A quoi sert la licence ?
Déjà il faut savoir qu'il existe différentes licences fédérales : une pour la pratique de l'équitation et une spéciale pour les compétitions. Il y a encore d'autres possibilités mais elles sont beaucoup plus spécifiques et pour en savoir plus je vous invite à vous reporter au site de la FFE.
La licence permet de passer les examens fédéraux (Galops et Degrés), de participer aux compétitions affiliées à la FFE et de bénéficier d'avantages (tarifs préférentiels lors des événements ou pour souscrire à des assurances) et d'une assurance individuelle pour le cavalier.


Pas toujours simple de bien comprendre comment fonctionnent les assurances mais en gros la licence procure une assurance au cavalier alors que la RC (responsabilité civile) et la RCPE (responsabilité civile propriétaire d'équidés) ne couvre que les dégâts causés par le cheval à autrui (hors cavalier).



Comment prendre sa licence ?
Pour demander sa licence il y a deux possibilités. Si vous êtes inscrit dans un centre équestre adhérent à la FFE alors c'est lui qui se charge des démarches (sinon le responsable vous indiquera la marche à suivre). Si vous n'êtes pas inscrit dans un club, il faut alors se rapprocher d'une association de cavaliers indépendants (ACF, SHF, ACSOF, UNPCS).


Combien ça coûte ?
Le prix de la licence pratiquant est de 25 € pour les mineurs et de 36 € pour les majeurs, si votre club vous fait payer plus, ça n'est pas normal. La licence compétition vaut 330 € pour les pro, 80 € pour les amateurs et est gratuite pour les cavaliers de club*.
La licence est valable pour une année (de septembre à septembre).


J'espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair en ce qui concerne la licence FFE. Si vous avez des informations complémentaires à apporter : rendez-vous en commentaire !


Enregistrer un commentaire

2 Commentaires

  1. Je ne connaissais pas les associations de cavaliers indépendants, je le saurais si je veux reprendre une licence un jour, ou m'inscrire à des petits concours ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui normalement ils sont assez bien répartis sur le territoire et tu devrais arriver à trouver une antenne pas trop loin de chez toi (et au pire la magie d'internet est là pour faciliter les échanges) ^^

      Supprimer