Quelques explications sur l'épaule en dedans


L'épaule en dedans est une figure de dressage de basse école qui se réalise sur deux pistes, qu'il est nécessaire de connaître pour valider son Galop 7 et qui est fréquemment réalisé en concours de dressage. Aujourd'hui je t'en apprends un peu plus sur cette figure...


Avant de se lancer dans le travail de cet exercice, il est nécessaire d'avoir un cheval échauffé, aux ordres, détendu et avec une bonne impulsion. Pour préparer l'épaule en dedans, la détente doit passer par une phase d'incurvation suffisante, aux deux mains.

L'épaule en dedans est un déplacement latéral qui se fait au pas et au trot. Le principe est de déplacer les épaules du cheval vers l'intérieur, avec une légère incurvation. Les antérieurs se croisent alors que les postérieurs se posent simplement l'un devant l'autre. On obtient ainsi un cheval incurvé dans le sens inverse à son déplacement (à main gauche, le cheval est incurvé à gauche et va vers la droite).
Pour réaliser cette figure, on utilise :
  • La main intérieure qui permet de décaler le nez du cheval vers l'intérieur ;
  • La jambe intérieure qui doit être fixe et active à la sangle ;
  • Le buste du cavalier qui doit se tourner vers le centre de la carrière (lui aussi effectue une épaule en dedans !) ;
  • La jambe extérieure reste au contact pour maintenir l'impulsion, elle peut être légèrement reculée.
Pour réaliser une bonne épaule en dedans, il faut veiller à ce que le cheval ne "casse" pas son encolure : elle ne doit pas être tordue. Pour y parvenir, il faut rectifier une mauvaise position à l'aide des mains qui agissent sur le placement des épaules. Attention à ne pas tirer sur les rênes, ce qui contraindrait le cheval qui ne pourrait plus exécuter l'exercice. Il est aussi bon de souligner qu'une bonne détente peut faire la différence et que tous les chevaux ne réalisent pas l'épaule en dedans avec autant de facilité.
Petite astuce pour ceux qui veulent commencer à bosser cette figure : il est plus facile de la démarrer après un angle puisque l'incurvation naturelle du cheval facilite le travail.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires