Une balade sportive ? Où comment travailler en extérieur

By Audrey - 11.3.16


La balade peut-être l'occasion pour le cheval de se détendre entre deux séances de travail ou après un concours. Cependant elle peut aussi être une bonne occasion de travailler différemment !

Ceux qui me suivent depuis un moment savent que je suis une cavalière d'extérieure. Il y a deux raisons à ça : j'adore littéralement me balader dans la nature avec mon cheval (et pourquoi pas mes sœurs et/ou mon homme) et je n'ai pas de carrière. 


Pour beaucoup, une sortie en extérieur signifie forcément détente, bien sur on laisse ici de côté trotting et cross pour se focaliser sur les balades. Évidemment, je considère qu'elles doivent être fréquentes. Elles permettent au cheval de souffler un peu, mais ça ne veut pas forcément dire "ne rien faire".

Il m'arrive en effet de partir en balade, très tranquille, simplement pour profiter du beau temps et dégourdir les jambes des chevaux mais c'est aussi souvent le moment parfait pour travailler ! En plus, ça permettra au cheval de bien comprendre que pendant la balade, il doit rester aux ordres et concentré, ce qui sera un avantage en cas de petit coup de panique.


Pour le cheval

- Travailler les transitions
Qu'elles soient montantes ou descendantes, les transitions sont présentes dans n'importe quelle activité. La balade est un bon moment pour travailler la précision des transition, sans le stress habituel. Alors évidemment ça ne sera pas "je repasse au trot en A" mais plutôt "je prends le galop à droite après la flaque". Personnellement je me donne de petits défis de ce genre et je trouve ça agréable.

- Les variations dans l'allure
Avec le temps je me suis rendue compte que je fais beaucoup plus de variations dans l'allure en extérieur plutôt qu'en carrière. Je ne sais pas pourquoi -peut être pour vérifier que mon cheval est bien aux ordres ? En tout cas je trouve, comme pour les transitions, que le cadre s'y prête bien : on travaille sans être trop pénible avec sa monture.

- Augmenter le souffle et l'endurance du loulou
Pour moi les pentes sont de vraies merveilles et un petit chemin de randonnée en montée fait mon bonheur. Ils permettent au cheval d'étendre son encolure et de bien faire travailler son dos. Pour peu que je reste au pas et sur ma selle, je rajoute un peu de difficulté et mon cheval travaille en plus son souffle. Que demander de mieux ?

- Travailler sur l'incurvation
Pour moi l'incurvation est vraiment à la base d'un travail correct et je profite parfois de mes balades pour assouplir mon cheval. J'aime notamment faire des épaules en dedans sur les sentiers sableux et s'ils sont suffisamment larges, je pars sur des déplacements latéraux.

- Apprendre à mon cheval à se concentrer rapidement 
Je profite aussi des balade pour apprendre à mon cheval à se concentrer rapidement. Je lui laisse des moments décontractés, rênes longues puis je reprends mes rênes et lui demande de passer dans une attitude de travail. Au début la transition demande un peu de temps et au fur et à mesure ça se fait de plus en vite et naturellement. 


Pour le cavalier

- Améliorer sa position
La balade est le moment idéal pour travailler ma position. Quand je suis en cours, je me concentre sur l'exercice demandé et j'ai tendance à ne plus être très attentive à ma position. Alors même si elle n'est pas mauvaise, j'ai quelques défauts récurrents sur lesquels je travaille en balade. Je me concentre dessus et ça me permet de faire une séance où je suis impeccablement assise dans ma selle.
Pour ceux dont le cheval est habitué à travailler en extérieur, je conseille carrément d'enlever les étriers histoire de bosser un peu l'assiette, tant qu'on y est, autant faire la totale !



Bref, pour moi le travail en extérieur est vraiment bénéfique, ça fait du bien au moral des troupes !

  • Share:

You Might Also Like

6 commentaires

  1. Super article! Je suis aussi cavaliere d'extérieur et de TREC et la plupart du temps je travail en extérieure ! C'est très bien pour apprendre au cheval à ce concentrer en toute circonstance plutot que uniquement dans un manège :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sur ! Au début les chevaux se laissent entrainer par les autres mais à force de bosser en extérieur et en groupe, ils savent se concentrer malgré les nombreux éléments perturbateurs ;p

      Supprimer
    2. Oui c'est sur ! Au début les chevaux se laissent entrainer par les autres mais à force de bosser en extérieur et en groupe, ils savent se concentrer malgré les nombreux éléments perturbateurs ;p

      Supprimer
  2. Bien d'accord avec tout ce que tu as dit !

    RépondreSupprimer
  3. Ouiiii ! Je rêve de partir en extérieur avec mon cheval, pour son moral et son physique! Pour l'instant il est encore trop anxieux pour partir seul, donc je pars à pied, avec une longue longe...
    Comme toi, j'apprécie les montées et descente pour muscler les abdos de mon cheval... et mes fessiers, vu que je suis à pied!
    Vivement que je puisse partir en selle, pour varier encore plus les activitésè

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends ! Quand j'ai eu mon cheval il était vraiment impossible de le séparer de sa copine de pré donc impossible pour moi de partir seule (même à pied).
      Maintenant on se fait des balades dans le calme, il adore ça au moins autant que moi ^^

      Supprimer