Mettre un pied à l'étrier 2 : le montoir

Quand on parle d'équitation on pense à de longs galops sur la plage ou à un parcours de CSO exécuté à la perfection. Mais on oublié souvent ce délicat moment où il faut monter sur notre destrier ! 


"Il est trop grand !"
Si comme moi, il y a des petits parmis mes lecteurs, vous savez qu'elle galère c'est quand il fait se hisser sur un cheval d'1,80 m... Mais si en plus votre souplesse vous a abandonné, ça devient presque une mission impossible. 
La solution est pourtant toute simple : un montoir ! Ou à défaut une bonne copine qui nous fait la courte-échelle. Les avantages sont multiples : 
  • facilité pour se mettre en selle 
  • pas d'effet désagréable sur le dos du cheval 
  • pas besoin de développer une souplesse du tonnerre
  • on peut re-sangler tranquillement au cours de la détente, pas besoin de comprimer son cheval avant
Bref vous l'aurez compris, le montoir est votre meilleur allié et le dos de votre loulou vous remerciera.