Attention à la myopathie atypique !

By Audrey - 13.9.15

Inflorescence et feuille de l'érable sycomore
La rentrée est passée, les jours commencent à bien raccourcir et si nos dadous sont contents de profiter d'un peu de fraîcheur il faut leur porter une attention particulière. En effet, l'automne est la saison propice au développement de la myopathie atypique. Cette maladie est dû à l'ingestion d'une toxine qu'on retrouve dans les fruits de certains érable sycomores (Acer pseudoplatanus).


Depuis 2006, on recense chaque année des cas avérés d'équidés touchés par cette maladie en Europe de l'ouest (France, Allemagne, Belgique...). Il n'existe à ce jour aucun remède pour traiter la myopathie et elle est fatale dans la quasi totalité des cas. 

Mais alors "comment faire pour que mon cheval ne soit pas atteint !?" me direz-vous. La seule solution efficace est d'empêcher la consommation d'érable. Ainsi, si votre cheval vit dans une pâture présentant des érables, le mieux est de le déplacer jusqu'à ce que l'hiver pointe son nez. En cas de doute sur un arbre, mieux vaut déplacer votre cheval en attendant de déterminer si oui ou non c'est bien un érable. 

La maladie s'attaque directement aux muscle des équidés, les animaux ont donc du mal à se tenir debout, à respirer et peuvent avoir des atteintes cardiaques. Si vous constatez les symptômes suivant sur votre cheval alors il est potentiellement atteint par la myopathie et une consultation vétérinaire s'impose au plus vite :
  • urines de couleur foncées
  • muqueuses rouges
  • abattement général
  • raideurs ou tremblements des membres
  • fréquence cardiaque supérieure à 45 battements/min

J'espère ne pas vous avoir fait trop peur avec ce message, qui a pour vocation principale d'informer les propriétaires. Personnellement je sais que mes gros ne sont pas en contact avec cette espèce végétale alors je suis tranquille. J'espère que vous aussi !

  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires